Aller au contenu

Bio

Louise Vanneste

Après une formation en danse classique, Louise Vanneste se dirige vers la danse contemporaine et entre à P.A.R.T.S. dont elle est diplômée. Une bourse de la Fondation SPES (Be) lui permet ensuite de poursuivre sa formation à New York, notamment au sein de la Trisha Brown Dance Company.

Au sein de Rising Horses, elle développe un travail chorégraphique en étroite collaboration avec des artistes issus d’autres disciplines que la danse : Cédric Dambrain pour la musique, Stéphane Broc pour la vidéo, l’artistes plasticien et éclairagiste Arnaud Gerniers ou encore Gwendoline Robin et Elise Peroï pour la performance et le textile.

Ses œuvres, Sie kommen, HOME, Black Milk, Gone in a heartbeat, Thérians et atla ont été présentées en Belgique et à l’étranger: Kunstenfestivaldesarts, Charleroi danse, Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-saint-Denis, Théâtre de Liège, Halles de Schaerbeek, Roma europa, CDC Roubaix, l’adc Genève…

Outre ses projets sur scène, elle développe un travail d’installations vidéo (SK, Going West, #1, …).

En parallèle à son travail chorégraphique, Louise Vanneste est engagée dans la pédagogie et transmission depuis une dizaine d’années (ISAC, Amsterdam University, Extension/Toulouse, etc.).

Elle travaille actuellement sur deux créations Earths, première à la biennale de Charleroi danse en octobre 2021 et Metakutse, pièce in situ en extérieur, première en 2022.

Lauréate du FRArt 2021 (Fonds de Recherche en Art), elle dédie cette année un temps spécifique pour sa recherche _ PANGÉE, vers les territoires de l’imaginaire et des pratiques hybrides_, autour de l’inclusion du non-humain dans les enjeux artistiques et de l’hybridation des pratiques et des savoirs.

Louise Vanneste est accueillie en compagnonnage au Théâtre de Liège de 2018 à 2022. Elle est artiste associée aux Halles de Schaerbeek et sa compagnie Rising Horses bénéficie d’un contrat-programme de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

louise-vanneste

Atla – Entretien avec la chorégraphe Louise Vanneste

Par Camille Louis publié le 11 mai 2019 Mouvement.net Ni pièce chorégraphique, ni installation, Atla convoque les spectateurs à partager…

Le MAD donne carte blanche à la chorégraphe Louise Vanneste

Par Louise Vanneste Le 24/03/2020 Peu importe ce qu’on lit, lire est un acte de création, générateur de mouvements cérébraux,…

Louise Vanneste « Faire de la création un exercice démocratique »

Une danse pensante. La liberté d’un corps dans l’écriture chorégraphique, c’est-à-dire la possibilité de considérer le geste, la présence, l’immobilité, le mouvement technique ou brut d’un ou plusieurs corps comme un engagement d’écriture chorégraphique.

Résister à toute identification de l’objet

Propos recueillis par Wilson Le Personnic. Publié le 26/09/2017 D’origine belge, la danseuse et chorégraphe Louise Vanneste a créé sa dernière…

Soutiens

Faire défiler vers le haut